Archives du mot-clé motivation

dessiner

Faut-il savoir dessiner pour peindre?

dessiner

Tu penses ne pas savoir dessiner, ou tu ne sais vraiment pas dessiner. Faut-il savoir dessiner pour commencer à peindre? Tu aimerais tellement pouvoir faire un tableau, mais sans dessin préliminaire parfait, tu penses qu’il n’y aura pas de bon résultat? Tu te dis que ce n’est même pas la peine de commencer? FAUX.

Premièrement, tout le monde peut apprendre à dessiner. Je  ne suis pas la seule à le dire. C’est uniquement une question de pratique et de motivation. J’ai connu un grand nombre de personnes disant ne pas savoir dessiner du tout, et c’était vrai, qui faisaient des tableaux magnifiques.

Le dessin, c’est la théorie de l’art. Il suffit de le vouloir et de s’entraîner souvent pour se regarder soi-même progresser de façon absolument hallucinante. Plus tu dessineras, mieux tu dessineras. Ton oeil va s’affuter, ta main se libérer et la répétition des gestes va s’ancrer dans ton cerveau.

Si tu sais écrire, tu sauras dessiner

Tu sais écrire? Oui, tu sais même écrire vite et ton écriture est reconnaissable parmi des dizaines d’autres? Tu te souviens de ton écriture à ses débuts, grosse, déformée, maladroite? Si tu n’avais pas refait les mêmes lettres encore et encore, tu ne saurais pas écrire aujourd’hui. Là, il n’était pas question de motivation, on t’a obligé, donc, tu y es arrivé. Oblige toi toi-même et tu y arriveras , tu vas savoir dessiner.

Une petite remarque en passant: dans l’Égypte ancienne, on ne faisait pas la différence entre le mot « écrire » et le mot « peindre », car il n’y avait qu’un seul mot pour les deux. L’écriture est la représentation abstraite de la signification d’un mot. De la même façon, la peinture abstraite peut devenir une écriture de l’âme.

Certains d’entre vous ont des « spécialités ». Vous vous êtes entraînés encore et encore sur certains motifs jusqu’à savoir dessiner ceux-ci sans modèle ( voiture, personnage de manga, cheval, bouche, main, etc.). Quand j’étais petite, j’étais une spécialiste de Mickey que je pouvais presque dessiner les yeux fermés, tellement je m’étais entraînée. Par contre, il ne fallait pas me demander de dessiner Donald! J’en étais parfaitement incapable.

On écrit le dessin

Le dessin, c’est tout bêtement comme l’écriture. Quand on fait et refait encore et encore le même geste, il devient une partie de soi et on n’a plus besoin de réfléchir pour le faire. Il devient finalement automatique. C’est comme pour tout le reste. Sans apprendre de vocabulaire, on ne parlera jamais une langue étrangère. Si on ne s’entraîne pas à conduire sa voiture, on n’acquiert jamais les bons automatismes pour le faire sans réfléchir à chaque geste. Je pourrais ainsi citer mille autres exemples.

Si ton écriture est reconnaissable, malgré le fait que tout le monde apprenne les mêmes lettres de la même façon, c’est parce que, sans t’en rendre compte, tu y mets  un peu de toi dedans. C’est ton écriture propre et elle n’appartient qu’à toi. N’aies donc pas peur de ne pas « trouver » ton style, tu l’as déjà en toi. Ce qui te manque, c’est juste l’entraînement, comme pour l’écriture.

Oui, pour le dessin, c’est exactement pareil. Tous ceux qui savent dessiner te le diront. Le « talent »  c’est du travail. Plus tu dessineras  souvent,  disons un oeil par exemple, plus tu auras de facilité à dessiner cet oeil dans les moindres détails, sans plus même avoir besoin de modèle. Et même, il n’y aura que toi qui dessineras les yeux comme toi, ce sera ton style.

Hormis  donc le fait que tout le monde peut apprendre à dessiner, la bonne nouvelle est qu’on peut commencer à peindre même sans cela.

On peut commencer à peindre sans savoir dessiner.

Il est donc tout à fait possible de commencer à apprendre les techniques de peinture avant de (ou même sans) savoir dessiner, dans le sens académique du terme. C’est un peu comme dans n’importe quel métier. Pour construire une maison, on apprend d’abord les techniques liées à la statique, les matériaux à utiliser et ceux à éviter, comment mélanger du ciment, faire une base solide, comment monter les murs, les règles à respecter quand on fait les ouvertures etc… et seulement quand on est sûr de bien maîtriser toutes ces techniques, on peut commencer à construire une maison stable et solide.

Les techniques de base

En peinture,c’est pareil. Il existe une multitude de techniques et d’outils divers et variés que l’on peut employer pour obtenir des effets différents. L’apprentissage de ces techniques peut se faire indépendamment du dessin ou en parallèle de son étude.

Bien sûr, tout dépend de l’idée que tu te fais du tableau que tu as prévu de faire. Si tu as décidé de peindre le portrait de ta voisine , la maison de tes vacances ou un animal en mouvement, il est certain qu’il vaut mieux savoir dessiner un minimum avant, c’est évident. Alors tu vas commencer à dessiner ta maison ( ou ta voisine ou ton chien), encore et encore, sous tous les angles et tu vas même peut-être prendre un cours de dessin ( il en existe d’excellents, comme celui proposé sur le site de…) pour apprendre les bases techniques, car ton oeil et ton cerveau cherchent à  te tromper en permanence. Du coup, ta main fait ce que lui ordonne ton cerveau et c’est la catastrophe. Dans ce cas, il vaut mieux abstraire ou revenir à ses dessins d’enfance.

Cependant, si tu ne sais pas dessiner, ce n’est pas un problème.

Il est tout à fait possible de créer des tableaux d’un grand intérêt pictural en associant des couleurs qui s’harmonisent dans des formes géométriques, par exemple. On verra ça dans le chapitre de l’harmonie des couleurs, mais tu peux déjà tester et suivre ton intuition et tes goûts.

Il est aussi tout à fait possible de créer des structures qui attrapent la lumière, de façonner des formes spontanées, de jouer sur les épaisseurs ou sur les transparences pour faire une image fascinante de beauté. Tantôt sur de grands aplats, tantôt par petites touches, tu guideras ton pinceau à travers les formes abstraites sorties tout droit de ton geste spontané.

Car même sans dessin, tu ne pourras pas faire autrement que d’y mettre de toi. Ce sera donc toujours une oeuvre unique.

Regarde ces oeuvres:

Marc Rothko ne faisait « que » des surfaces de couleurs les unes au dessus des autres, et pourtant, quelle force, quelle puissance et quelle harmonie dans son travail!

 savoir dessiner
Rothko

Hans Hartung  était le maître du coup de griffe. Sur des fonds aux couleurs soigneusement choisies, il égratignait la surface pour donner une impression d’énergie et de mouvement d’une grande intensité.

savoir dessiner
Hartung

Joan Miró avait su garder sa spontanéité d’enfant pour couvrir ses toiles de formes simples n’ayant rien à voir avec le dessin académique, et pourtant, quel charme indéniable dans ces compositions pleines de fantaisie

Dessiner
savoir garder son âme d’enfant

Jacson Pollokchargeait ses pinceaux de peinture. Ensuite, il la laissait couler de haut sur la toile. Il faisait tournoyer et virevolter  ses pinceaux dégoulinants dans tous les sens  pour finir par créer d’improbables tissages, d’incroyables enchevêtrements, de fantastiques chevelures.

Dessiner
la liberté du geste

Paul Klee, le poète incontesté de la couleur, utilisait entre autres techniques, des caches de forme géométriques qu’il assemblait en légers paysages ou en étranges personnages venus du pays des rêves.

dessiner
formes géométriques combinées

Le peintre Pierre Soulages est le grand  jongleur de lumière et grand maître du noir absolu. Jouant avec les reflets, les structures et les épaisseurs,  il fabrique des dégradés infinis du blanc au gris en n’utilisant qu’une seule teinte: le noir. Il fait travailler la lumière pour lui.

dessiner
rien que du noir

Savent-ils dessiner?

Tous ces peintres ne sont que quelques exemple de la variété incroyable d’oeuvres extrêmement intéressantes que l’on peut créer sans savoir dessiner dans le sens académique du terme. Les peintres ci dessus savaient-ils dessiner? Peut être que oui, pour certains, peut-être pas pour d’autres, mais quelle importance en fait? On s’en fiche, non? Ce n’est en tout cas pas gràce à leurs compétences en dessin qu’ils sont devenus célèbres. Oui, on peut y arriver sans maîtriser le dessin académique et c’est cela que je voulais te montrer. La couleur, le mouvement, l’énergie sont dans ces exemples là aussi puissants que bien des tableaux figuratifs.

Apprends à dessiner si tu en as envie

Alors, apprends à dessiner si le coeur t’en dit. C’est une activité passionnante et qui ouvre l’oeil et le cerveau. En ce sens, cela t’apportera certainement aussi de belles expériences. Mais que cela ne te freine pas pour commencer à peindre avant d’avoir atteint le niveau qui te satisfera. Joue avec les couleurs, les matières, la lumière et ne te laisses freiner par rien. Tu vas t’étonner toi-même des images intéressantes que tu vas produire. Tu vas te surprendre à penser que ces peintures, ces tableaux, te ressemblent.

Les techniques, je vais te les apprendre au fur et à mesure. Tu vas pouvoir expérimenter avec des matériaux divers jusqu’à trouver ceux qui correspondent le mieux à ta personnalité.

Dans les articles qui suivent, je vais te donner une idée du matériel de base qu’il te faudra avoir pour commencer. En attendant, gribouille le plus souvent possible sur n’importe quoi. Ne cherches pas à obtenir un résultat quelconque. Ça va ouvrir les fenêtres de ta créativité.

Si tu as une remarque à faire ou une question à poser, fais-le dans les commentaires. Je me ferai un plaisir d’y répondre.

 

recherches utilisées pour trouver cet article:comment savoir dessiner, commen dessiner une vrai dessin, image pour dessiner, peindre quand on ne sait pas dessiner, peindre sans dessiner, peindre sans savoir dessiner